3 jours dans le Bugey

C’est la première Echappey Bivouak de l’année ! C’est Alexandre qui lance la saison et qui nous emmène sur les petites routes du Bugey ! Tu connais ?

 

Blotti au sud du Jura, ce massif offre un éventail époustouflant de paysages : ruisseaux serpentant, falaises majestueuses, prairies verdoyantes, vignobles gorgés de soleil et crêtes boisées. Facilement accessible à quelques kilomètres de Lyon et proche des agglomérations savoyardes, c’est un terrain de jeu riche et idéal toute l’année !

 

Avec un groupe d’une vingtaine de participant.es heureux.ses de remonter sur les vélos après le froid hivernal nous nous élançons d’Ambérieu-en-Bugey ce matin du 22 mars pour 3 jours de découverte du massif du Bugey.

JOUR 1 🚲 de Ambérieu-en-Bugey à Evosges 🚲


🚴🏻‍♀️ 51 km - 1210 m D+

🛌 Nuitée au gîte communal d’Evosges

 La journée commence par un café et un petit-déjeuner copieux chez Tatup, la boulangerie « atypique et rebelle » d’Ambérieu où Nirvan, le boulanger, régale de mille saveurs. Ici tout est bio et 100% produit localement. On embarque de belles miches pour la route prêtes à accompagner nos vélos dans l'ascension vers le plateau !


Et c’est parti, 23 vélos se lancent gaiement sur les chemins de campagne de l'Ain, avant de s'attaquer vaillamment à l'ascension des premiers villages perchés du Bugey. Entre vignes et forêts, on se régale à observer les troupeaux de vaches Highland, reconnaissables à leur pelage touffu et leur petite taille.


La pause se fera à l’issue de la première grosse montée de la journée au château des Allymes. C’est l’heure du pic nique face à une superbe vue sur la vallée.


Nous entamons la deuxième partie de journée par une ascension sur un sentier gravel caillouteux, où même les plus intrépides préfèrent poser pied à terre avant de se laisser glisser le long d'une piste magnifique, serpentant à travers champs puis s'enfonçant dans une forêt enchantée. Voici les premiers cols de l'Ain ! Ici, les montées se succèdent aux descentes dans une danse éternelle. Les efforts consentis dans les côtes s'effacent rapidement face aux panoramas grandioses qui se dévoilent sous nos yeux, et au plaisir de la descente le nez au vent.

 

Une brève halte gourmande à la Fruitière d'Aranc pour nous ravitailler en prévision de la soirée, puis nous avalons les derniers kilomètres sous la lumière dorée de fin de journée jusqu'au village d'Evosges, où le gîte d'étape nous ouvre ses portes pour les deux jours à venir.

JOUR 2 🚲 Boucle autour d’Evosges 🚲


🚴🏻‍♀️ 56 km - 1020 m D+

🛌 Nuitée au gîte communal d’Evosges

Le réveil sonne au gîte d’Evosges ! Le vent a soufflé fort cette nuit et la température a chuté ! Tout le monde se retrouve pour un petit déjeuner copieux et une bonne dose de café brûlant. Aujourd'hui, on roule léger, les sacoches restent sagement au gîte ! Chacun a ses plans pour la journée : certains se lancent dans un parcours plus long passant par le Mollard du Loup et le sommet du massif empruntant de jolis sentiers gravel. D'autres optent pour une balade tranquille jusqu'au plan d’eau des Lésines non loin d’Hauteville.

 

La journée commence par une montée sur une petite route qui se transforme en chemin forestier. Puisqu'Evosges est dans une cuvette, il faut bien grimper pour en sortir ! La descente à travers la forêt est magique, le soleil perce entre les feuilles et nous réchauffe de ses rayons. Arrivés en haut, on profite d’une vue panoramique sur le plateau d’Hauteville. De là, on aperçoit les falaises abruptes en face, typiques de cette partie du massif ! On s'écarte un peu du parcours initial pour tester d'autres sentiers qui semblent plus adaptés à la randonnée qu'au vélo. Pas de souci ! On porte nos vélos sur nos épaules à travers des rochers recouverts de mousse verte, dans une atmosphère mystique. On s'attend à voir un elfe débarquer à tout instant !


On rejoint bientôt le plan d’eau des Lésines, où tous les groupes se rejoignent pour savourer des pizzas, le réconfort ultime du cycliste.

 

Reboosté, le groupe reprend sa route. On longe une carrière, on emprunte des larges pistes forestières bordées de sapins. On se croirait presque au Canada.


De sentiers en petites routes, on revient à la Fruitière d’Aranc pour se régaler de bières, de tarte aux pralines et de Comté, le roi incontesté de ces vallées.


Avant de rentrer au gîte, un détour par le col d’Evosges s'impose, offrant une vue imprenable sur la vallée voisine et le charmant village d’Oncieu, avec ses maisons disposées en cercle autour d'un verger central.



Ce soir, au menu : croziflette végétarienne ! Un repos bien mérité accompagné d'un festin ainsi que d’un atelier animé par Alexandre pour apprendre à tracer et préparer son itinéraire avant de se lancer en voyage à vélo. 

JOUR 3 🚲 De Evosges à Ambérieu-en-Bugey 🚲


🚴🏻‍♀️ 51 km, 640 D+, 1160 D-

Après avoir bouclé les sacoches et rendu le gîte propre comme un sous neuf, l’équipe s’élance pour la dernière journée. Après quelques kilomètres la météo se gâte et nous voilà sous une averse de neige ! Après l’ambiance été du premier jour, on a l’impression de faire un saut dans le temps ! En l’espace de trois jours on aura goûté à toutes les saisons. La neige tient au sol et rend rapidement l’expérience et le paysage magiques. Les petits sapins poudrés saluent notre passage et le soleil revient finalement pour illuminer notre descente vers Cerdon.

 

Cerdon, ce petit bourg viticole renommé pour son vin doux et pétillant, nous accueille dans son café sur la place centrale, offrant chaleur et ravitaillement. Nous reprenons notre route par les vignes et pour observer de plus près les falaises qui entourent la vallée.

 

Une dernière montée nous amène au village de Mérignat puis nous empruntons un sentier en balcon à travers les vignobles, nous offrant une vue saisissante sur la vallée de l'Ain que nous rejoindrons bientôt pour attraper notre train à Ambérieu.

 

Une course effrénée pour ne pas manquer le départ et sauter dans le TER en direction de Lyon, puis le Vélcroc, un bar vélo accueillant et chaleureux où nous retrouvons d'autres cyclopotes pour partager nos récits d'aventure autour d'une boisson chaude et d'une généreuse pâtisserie bien méritée. Merci le Bugey ❤️